Chargement...
Présidentielles 2017

L’apprentissage dans le supérieur, une clé de l’emploi pour tous – Propositions

  • Installer l’apprentissage comme voie d’excellence dans notre pays en augmentant massivement le nombre d’apprentis dans l’enseignement supérieur et en portant le plus rapidement possible les effectifs d’alternants à 10% des effectifs étudiants.
  • Faire de l’apprentissage dans l’enseignement supérieur une voie de formation et d’insertion professionnelle véritablement accessible à tous, à tous les niveaux (Bac+2, +3 et +5), pour tous les métiers.Proposer une carte des formations assurant un maillage homogène sur l’ensemble du territoire et  cela dans chaque région afin de restaurer une égalité d’accès des jeunes et des entreprises aux formations en apprentissage quel que soit leur lieu de résidence.
  • Développer des formations par apprentissage organisées en filières aux modalités variées et souples (rythme, lieu, date de démarrage, équipements, pédagogie, entreprises partenaires …) au plus près des besoins et profils de chaque jeune et entreprise.
  • Engager et poursuivre le développement de l’apprentissage sur de nouveaux métiers et sur des filières encore peu accessibles par l’apprentissage, comme par exemple les Sciences Humaines et Sociales.
  • Favoriser l’inscription des CFA dans une démarche systématique de diversité et d’égalité des chances et les encourager dans l’obtention du « label diversité – égalité des chances ».
  • Garantir les ressources aux CFA pour assurer les missions d’accompagnement pour :

    o sécuriser les parcours d’entrée en apprentissage, améliorer les  processus de recrutement, et limiter ainsi les ruptures de contrats ;

    o les besoins spécifiques de certains publics.

Laisser un commentaire